Défense du service public ou défense de l’État? | Journal L’Affranchi 1998

Privatisations, offensives contre le service public… Face à ces attaques, les mouvements sociaux sont aussi accompagnés de discours idéologiques visant à revaloriser la légitimité et les fonctions de l’État. Aux yeux de certains militants, les seules alternatives à l’heure actuelle seraient soit de « réhabiliter Keynes ». Traditionnellement, les anarchistes ont mené une critique de l’État, dans ses dimensions gouvernementales, répressives et hiérarchiques. Le fédéralisme libertaire sur le plan politique au même titre que l’autogestion, le collectivisme ou le communisme sur le plan économique doivent être repensés au vu des événements de ce siècle.

Congrès de l’AIT à Alcoy

L’Internationale anarcho-syndicaliste IWA-AIT a tenu son 28e congrès du 8 au 11 décembre 2022 à Alcoi (Alcoy, Espagne). L’AIT-IWA compte actuellement plus de vingt sections ou groupes amis. Ces dernières années, l’AIT a vu augmenter le nombre des organisations membres et sympathisantes en Asie et en Amérique latine. Malgré les actions permanentes visant à sa destruction, l’anarcho-syndicalisme est bien vivant et a encore beaucoup à donner. Ce qu’il faut, c’est que sa vitalité et son développement soient plus rapides et puissants que la répression, les tentatives de récupération, les leurres et autres provocations auxquels il est confronté aujourd’hui, comme il l’a été tout au long de son histoire.

« NI DIEU, NI PATRON, NI MARI ! » militantes anarchistes en Argentine (1890-1930) par Hélène Finet (2013)

Tiré du livre Viva la Social !Anarchistes & anarcho-syndicalistes en Amérique Latine (1860-1930)Co-éditions América libertariaParis (France), 2013- 249 p. En 1896, à la faveur du discours sur la révolution sociale prôné par des militants libertaires bien souvent échoués sur les terres argentines par un exil force, un groupe de […]

AIT : 100 ans de luttes … et on continue !

Indéniablement, l’anarchosyndicalisme, ses principes et des modes d’actions sont plus d’actualité que jamais. Le syndicalisme institutionnel n’en finit plus de sombrer dans la corruption avec les patrons et les puissants. L’inculpation de Luca Vicenti, secrétaire générale de la Confédération Syndicale Internationale (l’internationale commune à la CFDT, la CFTC, la CGT et FO) dans le cadre du Qatargate en est la parfaite illustration.

“The FORA” by Eduardo Colombo (1970)

FORA is the second largest anarcho-syndicalist union center in the world after CNT. The period, under discussion in this article, is the rise of the FORA in the 1900’s to the 1920’s and its decline, due to the rise of the communist party and Peronism from the 1930’s to the 1960’s. Written by Eduardo Columbo, this article was originally published in a special issue on Anarchism of the journal “Government and Opposition” in 1970.