Bibliothèque DIRA

Voici un nouveau livre obtenu par le DIRA suite à un don du Collectif d’éducation et diffusion anarcho-syndicaliste  :

Ni Dieu, ni maître, ni mari.
Femmes, ouvrières et anarchistes a Buenos Aires (1890-1920)

Hélène Finet, 2009, 46 p.

Éditions du temps perdu

La question des femmes et du féminisme est un thème

fondamental dans la constitution de l’identité ouvrière argentine de la fin du XIXème siècle, et ce sont les anarchistes qui les premiers ont débattu du sujet en dénonçant l’exploitation des femmes, qu’elle se manifeste sur le plan du travail ou qu’elle apparaisse dans leurs rapports de domination avec les hommes.

Abordant des questions aussi polémiques que l’institution matrimoniale, le sexisme et l’amour libre, les militantes anarchistes de la fin du XIXème siècle, impliquées dans le mouvement ouvrier anarchiste argentin, la FORA, ont eu une influence prépondérante dans l’évolution de la pensée libertaire argentine. Dans ce petit livre…

Voir l’article original 34 autres mots